Faux AirPods : la douane américaine saisit des écouteurs OnePlus par erreur
Credit: Instagram
Advertisement

Il y a deux semaines, les autorités douanières américaines auraient saisi de faux AirPods d’une valeur de 400 000 dollars. Les gardes-frontières américains se sont apparemment trompés. C’était en fait des écouteurs OnePlus.

Advertisement

Du point de vue de la douance américaine, l’opération de saisie des écouteurs OnePlus fut un énorme succès. De faux AirPods présumés d’une valeur d’environ 400 000 dollars américains ont atterri à l’aéroport John F. Kennedy de New York.

Ils devaient être transportés au Nevada après avoir été livrés par avion depuis Hong Kong. Les responsables étaient tellement heureux qu’ils ont dû l’annoncer officiellement par tweet.

Les faux AirPods d’Apple présumés sont en fait des écouteurs OnePlus (OnePlus Buds)

Dans un communiqué de presse, l’autorité américaine de la douane s’est félicitée de leur succès. L’agence a un bilan de 2019 montrant un total de 1,5 milliard de dollars de biens saisis. Indépendamment de leurs autres succès, la douane américaine s’est manifestement embarrassée par l’incident des écouteurs OnePlus.

Après tout, les douaniers américains avaient pris des photos de preuves, qui figurent à la fois dans le tweet et dans le communiqué de presse.

En regardant ces photos, les passionnés de technologie se rendent compte en un seul coup d’œil que les écouteurs présentés ne sont pas des AirPods. Jusqu’à présent, la douane américaine a raison. Néanmoins, cela ne revient pas à dire qu’il s’agit de faux produits. Comme le montrent clairement les photos, il s’agit d’écouteurs OnePlus, du géant fabricant chinois de téléphones mobiles.

Nous ne savons pas comment les autorités douanières ont eu l’idée que ces produits étaient des faux, étant donné que les appareils étaient clairement étiquetés sous leur propre nom et qu’ils se trouvaient dans les emballages officiels OnePlus.

Les détails de la saisie de la marchandise de OnePlus par la douane américaine

Fin août, les douaniers ont confisqué les écouteurs selon un communiqué de presse. La marchandise était, en fait, authentique et le prix de détail aurait été d’environ 160 000 USD. Le coût de 2 000 écouteurs OnePlus revient donc à 79 USD l’unité.  Par ailleurs, la protection des frontières américaines a également tweeté une photo d’accompagnement, qui affiche clairement le nom et le logo de la marque OnePlus.

« Ce n’est pas une pomme », a tweeté le compte officiel du CBP. « Hé, rendez-les! » a répondu le compte officiel OnePlus des États-Unis. Beaucoup d’autres ont répondu au tweet, se moquant de l’agence pour son erreur. « Ceux-ci sont clairement étiquetés comme n’étant pas un produit Apple », a déclaré l’un d’eux, tandis qu’un autre a demandé à l’agence « S’il vous plaît ne saisissez pas mon téléphone lorsque je rentre au pays ».

En 2018, OnePlus ne détenait qu’une part de marché de 2% aux États-Unis, mais a fait la Une des journaux avec ses smartphones phares. Ces derniers visent à offrir les mêmes fonctionnalités à un prix inférieur que leurs concurrents qui sont plus chers.

« Les officiers de la douane américaine travaillent sans relâche tous les jours pour protéger les citoyens américains contre toute sorte de dangers dont les produits contrefaits », a déclaré Troy Miller, chef responsable des opérations de la douane américaine à New York, dans un communiqué officiel. « La saisie desdits faux écouteurs est le fruit direct de la préoccupation et du dévouement sans relâche des agents douaniers pour mener à bien la mission de la douane américaine. » a-t-il poursuivi.

Advertisement