Karol Sanchez, l’adolescente enlevée dans la rue Bronx, a été retrouvée saine et sauve

Mardi après-midi, soit quelques heures seulement après l’enlèvement, Karol Sanchez, adolescente âgée de 16 ans a été retrouvée ou plutôt… s’est rendue à un poste de police.

Advertisements
Karol Sanchez, l'adolescente enlevée dans la rue Bronx, a été retrouvée saine et sauve
Credit : 20min
Advertisements

Un événement qui a mis le Bronx en émoi

À titre de rappel, ce malheureux incident a débuté dans la journée du lundi 16 décembre 2019. Karol Sanchez et sa mère marchaient tranquillement dans une rue du Bronx, un arrondissement se situant dans le nord de la célèbre ville de New York quand subitement, un véhicule s’arrête brusquement devant eux.

Deux des quatre personnes présentes dans le véhicule sont sorties, ont agrippé Karol Sanchez et l’ont embarqué. Bien évidemment, la mère n’est pas restée passive et a tenté, en vain malheureusement, d’empêcher les individus de kidnapper sa fille. Les ravisseurs sont donc repartis aussi rapidement qu’ils sont venus.

Peu de temps après l’enlèvement, la police a été alertée. Toute la scène a été filmée par une caméra de surveillance qui se trouvait à proximité. Les vidéos d’enregistrement ont été relayées massivement sur les différents médias et les réseaux sociaux. Le service de police a donc à juste titre déclenché l’alerte AMBER. Ce système d’alerte enlèvement propre aux États-Unis et aux Canada est destiné aux enlèvements d’enfants âgés de moins de 18 ans.

Un dénouement inattendu

Les habitants du nord de New York ont été en émoi face à cet événement. Heureusement, le dénouement a été rapide tout en restant inattendu. En effet, mardi après-midi, soit 24 heures seulement après « l’enlèvement », Karol Sanchez s’est rendue à la police et a avoué avoir organisé elle-même son propre enlèvement.

En fait, peu de temps avant ce remue-ménage médiatisé, la famille de Karol Sanchez pensait quitter New York et les États-Unis pour s’établir à Honduras la ville natale de la mère. Mais Karol Sanchez n’était pas du même avis et n’avait d’autres solutions que de mettre en scène son kidnapping. Si finalement, la jeune fille semble être tirée d’affaire, du moins, vis-à-vis de la police, la situation des 4 individus impliqués dans ce simulacre reste en suspens.

Advertisements