Le Dalaï-Lama se lance dans une surprenante reconversion pour ses 85 ans
Credit: pinterest

Saviez-vous que le chef du bouddhisme tibétain, le Dalaï Lama, compte sortir un album de mantras musicaux pour marquer son 85e anniversaire? Connu dans le monde entier pour ses objectifs de diffusion de la sagesse, de l’altruisme et des messages de paix et d’humanité, le chef spirituel tibétain Dalaï Lama a déjà enregistré 11 morceaux au total. Chaque morceau se concentre sur ses mantras sacrés, ses chants et ses enseignements.

Intitulé Inner World, le LP présente de la musique éthérée jouée avec plus de 30 instruments de musique qui accompagneront ses leçons sur des sujets tels que le courage, les enfants et la guérison. En période d’incertitude, laissez cet album de mantras, de chants et de musique éthérée du Dalaï Lama vous rassurer.

L’album Inner World du Dalaï Lama

Le Dalaï Lama, qui est maintenant le 14e chef bouddhiste et souvent appelé par ses disciples « Sa Sainteté », a déclaré à The Guardian : « La musique a le potentiel d’atteindre beaucoup plus de gens avec le message que la vraie source de bonheur est chaleureuse, a du cœur et se soucie des autres. Le but même de ma vie est de servir le plus possible. »

Parmi les nombreuses pistes de l’album, qui a duré cinq ans, il y a « Compassion », déjà sorti à l’avance le 9 juin et basé sur l’une des prières bouddhistes les plus célèbres.

Inner World a été enregistré avec l’expertise de Junelle et Abraham Kunin, deux musiciens mariés de Nouvelle-Zélande, après que Junelle eut suggéré l’idée au bureau du Dalaï Lama il y a plusieurs années. Elle avait voulu créer quelque chose qui associe les enseignements du leader à la musique pour soulager le stress des gens au travail – mais au départ, son idée a apparemment été rejetée.

Après l’avoir présenté une deuxième fois dans une lettre à Sa Sainteté lors d’un voyage en Inde en 2015, il a accepté. Rappelant sa session d’enregistrement avec lui, Kunin a déclaré à Rolling Stone :

« Je ne l’avais jamais entendu parler comme ça. Il était vraiment tellement excité… il a en fait commencé à m’expliquer à quel point la musique est importante. Ses yeux brillaient, ses doigts se frottaient et il [a parlé] de la façon dont la musique peut aider les gens d’une manière qu’il ne peut pas; il peut transcender les différences et nous ramener à notre vraie nature et à notre bon cœur. »

Quelques détails de l’album du chef spirituel tibétain

L’album bouddhiste compte sur une invitée de renom, en l’occurrence la célèbre joueuse de sitar, Anoushka Shankar, qui apparaît sur la piste ‘Am La’.

Le Dalaï Lama est considéré par les bouddhistes tibétains comme une manifestation du saint patron du Tibet, le bodhisattva de la compassion. Pour eux, c’est un être réalisé, inspiré par le désir d’atteindre l’illumination complète et qui promet d’aider tous les êtres vivants.

En 1989, il a reçu le prix Nobel de la paix pour ses efforts non violents pour la libération du Tibet et sa préoccupation pour les problèmes environnementaux mondiaux.

Inner World survient cinq ans après l’apparition du Dalaï Lama au festival de Glastonbury, où il a averti le public des dangers du changement climatique, et où l’auteur-compositeur-interprète américaine Patti Smith lui a chanté Happy Birthday sur scène.

Tous les bénéfices de l’album seront reversés à une œuvre caritative américaine à but non lucratif, le Mind & Life Institute et Social, Emotional and Ethical Learning, un programme d’éducation internationale développé par le Dalaï Lama avec l’Université Emory. Inner World devrait sortir le 6 juillet 2020.