Le foie gras sera peut-être bientôt interdit à la vente à New York. Le foie gras, servi dans 1 000 restaurants new yorkais, sera peut-être bientôt interdit. Les préoccupations concernant la cruauté envers les animaux ont conduit le conseil municipal à approuver l’interdiction, qui prendra effet en 2022.

Advertisement
Le foie gras sera peut-être bientôt interdit à la vente à New York
Credit : slate
Advertisement

La réaction d’un chef : « Et ensuite? Plus de veau? » Les défenseurs des droits des animaux ont applaudi l’adoption du projet de loi, qui selon eux, mettra fin à un processus violent et « inhumain ».

Lutèce servait du foie gras poêlé, avec une sauce au chocolat noir et une marmelade d’orange amère. Le Cirque l’offrait sous forme de terrine classique. Mais Lutèce a fermé ses portes en 2004. Le Cirque a aussi fermé en 2017. Et le foie gras, carte de visite de la gastronomie française, s’apprête donc à leur emboîter le pas.

Mercredi, le Conseil municipal de New York a voté à une écrasante majorité une loi qui interdira la vente de foie gras dans la ville, l’un des plus grands marchés du pays, et ce, à partir de 2022. New York se joindra ainsi à la Californie pour interdire la vente de foie gras d’un canard ou d’une oie, pour des raisons de cruauté envers les animaux.

« New York est la Mecque de la restauration dans le monde. Comment est-il possible que New York n’ait pas de foie gras? », A déclaré Marco Moreira, chef exécutif et propriétaire de Tocqueville, un restaurant français réputé près de Square Union, qui propose une entrée de foie gras.

La plupart du foie gras est produit par un processus appelé gavage; les canards sont nourris de force avec un mélange à base de maïs gras qui engorge leur foie. Le processus nécessite que des tubes soient insérés dans la gorge d’un canard pour un régime alimentaire de 20 jours, gonflant le foie jusqu’à 10 fois sa taille normale.

La procédure peut laisser les canards trop gros pour marcher ou même respirer avant d’être abattus, disent les activistes animaliers. Par conséquent, le projet de loi interdit la vente de foie gras produit par « gavage des oiseaux », chaque infraction étant passible d’une amende de 2 000 $.

Par ailleurs, environ 1000 restaurants new yorkais servent ​​du foie gras. Mais un impact plus important peut être ressenti sur les fermes au nord de New York qui produisent du foie gras. En effet, Hudson Valley Foie Gras et La Belle Ferme emploient environ 400 personnes et New York représente environ 30% de leur chiffre d’affaires. Hudson Valley, qui abat 800 canards par jour, a déclaré avoir vendu pour 15 millions de dollars de foie gras l’année dernière.

Des restaurateurs sont aussi inquiets. « Nous allons souffrir. », a déclaré M. Moreira, un restaurateur. « C’est comme prendre des lettres de l’alphabet; ils vont retirer quelque chose de notre vocabulaire de cuisine qui est une partie intégrante du restaurant. »

Advertisement