Beaucoup de personnes rêvent de s’établir aux États-Unis. Pourtant, il faut bien admettre que la vie n’est pas toujours rose au pays de la bannière étoilée. Parmi les 50 États fédéraux d’Amérique, certains ne semblent pas si accueillants qu’ils ne paraissent. Voici une liste des 30 États américains où les Américains ne veulent plus vivre.

Advertisement
Les 30 États américains où les Américains ne veulent plus vivre - Rhode Island
Credit : Visual Hunt
Advertisement

Rhode Island est tout simplement le plus petit État des États-Unis. Se situant dans le nord-est, il présente également le rapport population/densité le plus élevé. Les emplois sont insuffisants, ce qui pousse la population à s’établir vers un autre État où les opportunités sont plus nombreuses.

29/30. Mississippi

Les 30 États américains où les Américains ne veulent plus vivre - Mississippi
Credit : shutterstock

Le Mississippi est un État du Sud connu pour avoir été le dernier à ratifier l’amendement interdisant l’esclavage, une ratification qui n’a eu lieu que récemment, en 2013. Avec ses 2 984 926 habitants, le Mississippi est également connu comme ayant un taux de chômage particulièrement élevé.

28/30. Arkansas

Les 30 États américains où les Américains ne veulent plus vivre - Arkansas
Credit : dreamstime

27/30. Maine

Les 30 États américains où les Américains ne veulent plus vivre - Maine
Credit : gotravelmaine

État se situant au nord et bordant la côte Est ainsi que la frontière canadienne, le Maine a un climat qui ne plaira pas forcément à tout le monde. Il se caractérise par 6 mois d’hiver très rigoureux et 3 mois d’été particulièrement chaud. Durant les saisons de forte chaleur, le Maine est également envahi par les insectes tels les moustiques et les mouches. Au bout de quelques années, bon nombre d’habitants décident de quitter le territoire.

Advertisement