Les émojis, victimes collatérales inattendues du coronavirus

Les émojis sont des victimes collatérales inattendues du coronavirus étant donné qu’il n’y aura pas de nouveaux emojis en 2021 à cause de la pandémie actuelle qui sévit un peu partout dans le monde.

Advertisements
Les émojis, victimes collatérales inattendues du coronavirus
Credit: rtbf
Advertisements

Report de la publication de la liste des émojis 2021 en raison de la Covid-19

À cause de la pandémie de coronavirus, la divulgation de la liste des emojis pour l’année 2021 a été retardée de six mois. Un tel report a cependant des conséquences étant donné que les différents développeurs de logiciel n’auront malheureusement le temps nécessaire pour inclure ces émojis dans leurs systèmes et plateformes respectives.

Une conséquence inopinée de la Covid-19, c’est qu’il n’y aura malheureusement pas de nouveautés pour l’année 2021 en termes d’emojis. Le Consortium Unicode, l’organisme sans but lucratif à qui incombe la gestion et le choix de ces pictogrammes fort populaires dans le monde technologique, a fait une telle déclaration dans un billet de blogue.

En règle générale, le Consortium Unicode publiait bon an mal une suite de tous les nouveaux pictogrammes et symboles au mois de mars pour une intégration desdits émojis dans les claviers des téléphones intelligents pour tout le reste de l’année. Cependant la pandémie a contraint le Consortium Unicode à revoir les choses. Autrement dit, la sortie de la version 14.0 du Unicode standard a été ainsi prolongée de six mois, soit du mois de mars 2020 au mois de septembre 2021.

Maintien de la gamme des emojis de l’année 2020

Une période de six mois, c’est le temps nécessaire que les développeurs ont généralement besoin pour pouvoir intégrer de nouveaux emojis dans leur logiciel et plateformes respectifs. Et cette modification imprévue au calendrier en raison de la Covid-19 ne leur permettra malheureusement pas de procéder à une intégration des émojis dans leurs plateformes respectives. C’est la raison pour laquelle aucun nouveau pictogramme ne sera prêt pour utilisation en 2021.

Pour l’année 2020, la suite des pictogrammes – c’est-à-dire la version 13.0 de la norme Unicode – a été déjà divulguée au grand public le mois passé. Parmi les nouvelles gammes de pictogrammes attendues au mois de septembre 2021, on compte une boisson fort populaire, en l’occurrence le thé à bulles, des émojis non genrés, un castor, un ours polaire ainsi qu’un phoque. Mais toujours aucun pictogramme du drapeau breton.

Un émoji, la petite histoire

Les premiers pictogrammes au monde ont vu le jour en 1997 grâce à SoftBank. Deux ans après, Shigetaka Kurita, membre de l’équipe i-mode, a également proposé une autre gamme d’émojis, qui était composé d’une suite de 172 pictogrammes de douze par douze pixels. Cette suite d’émojis a été créée juste comme une composante unique de la messagerie i-mode. Leur but était de rendre facile les échanges par messagerie électronique tout en se distinguant de leurs compétiteurs. Et ce n’était pas une mauvaise idée.

En effet, les internautes ont vite adopté ces pictogrammes en constante évolution. D’ailleurs, on rapporte que 4,6 % des échanges par messagerie électronique ont au moins un pictogramme. Et pour la petite histoire, Le Petit Robert inclut officiellement le mot « émoji » en 2017 dans le dictionnaire. D’après le site emojipedia.org, on compte 2 823 émojis Unicode au mois de juin 2018. Emoji un jour, emoji pour toujours! Alors, quels sont vos emojis préférés?

Advertisements