Les propriétaires de petites entreprises s’adaptent au coronavirus et se tournent vers le marketing sur les réseaux sociaux

Alors que les petites entreprises sont durement touchées par des mesures restrictives liées au coronavirus, les fermetures et le malaise des clients, il y’en a qui font face aux nouveaux changements commerciaux de façon intelligente. Des cours de fitness en streaming direct à l’hébergement d’événements de team building virtuels, ces petites entreprises exploitent leur créativité en réponse à la pandémie de coronavirus.

Advertisements
Les propriétaires de petites entreprises s'adaptent au coronavirus et se tournent vers le marketing sur les réseaux sociaux
Credit : radiolac
Advertisements

Les propriétaires de petites entreprises s’adaptent au coronavirus

Avec le nouveau coronavirus qui bouleverse presque toutes les entreprises verticales aux États-Unis, les petites entreprises sont particulièrement touchées. Les gouvernements des États et locaux ont imposé des restrictions, fermé des établissements et, naturellement, il a été plus difficile pour les clients d’interagir en personne avec de nombreuses entreprises.

Les petites entreprises, à leur tour, ont agi rapidement pour apporter des changements afin de survivre et de maintenir les services pertinents pendant cette période d’incertitude.

Les entreprises restent connectées aux clients de diverses manières, notamment en créant des services entièrement nouveaux, en modifiant la façon dont ils fournissent les produits, en remplaçant les rendez-vous en personne par des vidéoconférences, etc.

La propagation du coronavirus est susceptible de stimuler la consommation de médias numériques à tous les niveaux, car les gens passent plus de temps à la maison et communiquent moins en personne. Aux États-Unis, où les effets du virus sont encore relativement nouveaux, nous nous attendons à ce que la consommation de médias numériques augmente sur les réseaux sociaux, la vidéo et les jeux en ligne, comme nous l’avons déjà vu en Chine.

Les petites entreprises se tournent vers le marketing sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux pourraient être un bénéficiaire majeur, car les gens se tournent vers ces plateformes pour se connecter avec des amis et de la famille qui peuvent être à distance ou pour accéder au contenu des nouvelles.

Au-delà d’encourager davantage de conversations virtuelles entre la famille et les amis, la nature changeante rapide du coronavirus pourrait se traduire par un plus grand nombre d’utilisateurs qui suivent les mises à jour des nouvelles en temps réel via les médias sociaux.

Malgré les inquiétudes qu’ils peuvent avoir concernant la capacité des entreprises de technologie à agir en tant que source d’information fiable, plus de la moitié (55%) des adultes américains ont souvent ou parfois reçu des nouvelles des médias sociaux en 2019, contre 47% en 2018, selon Pew Research Centre. Pour rappel, en novembre 2019, eMarketer a estimé que les adultes américains âgés de 18 ans et plus passeraient 54,56 minutes par jour sur les réseaux sociaux en 2020.

Par ailleurs, les spécialistes du marketing devront faire preuve de créativité pour trouver des opportunités d’offrir des expériences personnelles aux clients à distance. En effet, le commerce électronique est susceptible de croître à mesure que les consommateurs évitent les magasins physiques et les lieux de rassemblement bondés, mais cela pourrait créer des défis logistiques.

Cet évitement se répercute sur les achats : les trois quarts (74,6%) des internautes américains ont déclaré qu’ils éviteraient probablement les centres commerciaux si l’épidémie de coronavirus dans le pays s’aggravait, et plus de la moitié éviteraient les magasins en général.

Advertisements