LinkedIn Stories : le réseau professionnel lance officiellement ses propres « stories »

LinkedIn Stories : le réseau professionnel lance officiellement ses propres "stories"
Credit: arobasenet
Advertisements

La singularité des médias sociaux se poursuit avec l’arrivée de LinkedIn Stories, un diaporama de style Snapchat. En effet, le réseau professionnel LinkedIn tente d’asseoir sa pertinence auprès d’un public plus jeune. D’ailleurs, ils ont confirmé à TechCrunch qu’ils prévoient de créer des LinkedIn Stories pour un plus grand nombre d’utilisateurs. Mais, d’abord, il lance « Voix Étudiants » uniquement pour les étudiants universitaires aux États-Unis.

Advertisements

Qu’est-ce que la fonctionnalité LinkedIn Stories?

La nouvelle fonctionnalité LinkedIn Stories se situe au sommet de l’écran d’accueil du réseau professionnel. Elle permet ainsi aux étudiants de partager des vidéos de très courte durée. Les vidéos (aucune photo autorisée) disparaissent de la liste de lecture après une semaine tout en restant visibles en permanence sur le profil de l’utilisateur dans sa section Activités récentes. Les étudiants peuvent parcourir le diaporama de leur école et regarder les listes de lecture du campus des universités voisines.

Le réseau professionnel confirme maintenant que la fonctionnalité LinkedIn Stories est en cours de test. En effet, le chef de produit Isha Patel a délcaré à TechCrunch : « Les LinkedIn Stories Campus sont une nouvelle fonctionnalité vidéo que nous déployons actuellement aux étudiants américains. »

« Comme nous le savons, les étudiants adorent utiliser la vidéo pour capturer des moments. Nous avons donc créé ce nouveau produit pour les aider à se connecter les uns aux autres avec des expériences partagées sur le campus afin de créer un sentiment de communauté », poursuit-il.

Un porte-parole de LinkedIn nous dit que le motif derrière la fonctionnalité est de faire partager aux étudiants leurs expériences académiques comme les stages, les salons de l’emploi et les projets de classe qu’ils voudraient montrer aux recruteurs dans le cadre de leur marque personnelle.

Mais malheureusement, cela ne tient pas compte du fait que les histoires ont été inventées à l’origine pour diffuser des moments spontanés qui disparaissent. Autrement dit, vous n’avez donc pas à vous soucier de leur impact sur votre réputation.

LinkedIn déploie des efforts pour courtiser la prochaine génération

LinkedIn semble désespéré de faire appel à la prochaine génération. Lorsque les utilisateurs publieront dans LinkedIn Stories, le logo de leur université sera superposé sous forme d’autocollant qu’ils pourront déplacer.

LinkedIn va générer cela ainsi qu’un ensemble de hashtags suggérés comme #AuCampus. Ces derniers seront basés sur le profil d’un utilisateur, y compris l’école qu’ils disent fréquenter, bien que les utilisateurs puissent également superposer leurs propres légendes de texte.

En règle générale, les utilisateurs de la phase de test partageaient des vidéos d’environ 30 à 45 secondes. « Les étudiants nous emmènent dans leurs hackathons d’école, nous montrent leurs projets de groupe, partagent leurs activités de groupe et nous montrent aussi les causes qui leur tiennent à cœur », explique Patel.

Pour l’instant, LinkedIn nous dit qu’il n’a pas l’intention d’insérer des publicités entre les clips dans Voix Étudiants. Mais si le contenu LinkedIn Stories aide à découvrir et à filtrer les candidats, il pourrait rendre LinkedIn encore unique et indispensable aux yeux des recruteurs qui paient pour un accès premium.

Et si ces Stories obtiennent une tonne de vues simplement en étant placées au sommet du flux LinkedIn, les utilisateurs pourraient revenir à l’application plus fréquemment pour les partager. Comme nous l’avons vu avec l’augmentation constante de la popularité des Stories Facebook. Autrement dit, si vous donnez aux gens une occasion pour le narcissisme, ils vont la saisir.

Advertisements