Mincir en dormant ? Voici combien de poids et de calories nous perdons chaque nuit

Mincir en dormant ? Voici combien de poids et de calories nous perdons chaque nuit
Credit: elle
Advertisements

Le taux inquiétant d’obésité dans le monde a permis un déploiement de moyens de luttes considérables tendant à trouver un remède efficace contre ce mal du siècle. Dès lors, de nouvelles recettes submergent fréquemment le marché, dont certains peuvent permettre aux individus de mincir en dormant.

Advertisements

Bien que dormir et mincir paraissent entièrement contradictoire, en effet, l’un peut agir sur l’autre. Cependant, même dans le sommeil profond le corps humain continue de travailler et donc de consumer de l’énergie. Cet article analyse s’il existe une possibilité de mincir avec le temps. Et de quelle façon vous pouvez utiliser votre état léthargique afin de permettre à votre corps de perdre du poids !    

Mincir en dormant qu’est qui provoque cela?

Mincir en dormant semble être une idée contradictoire. Toutefois, ces deux notions sont intimement reliées. En effet, si l’organisme manque de sommeil cela se répercutera sur le poids du corps.

En plus, parfois il arrive que le soir vous grignotiez quelque chose contenant des lipides. Cependant, plusieurs recherches ont conclu que « les personnes qui n’ont pas un sommeil équilibré ont l’habitude de manger plus pendant la journée. Cela s’explique par une instabilité hormonale causée par une absence de sommeil », nous fait savoir le docteur Jimmy Mohamed sur Europe 1. Pour appuyer cela : « des recherches ont révélé que les personnes qui ne dorment pas assez dépensent 300 joules de plus que ceux qui dorment normalement la nuit. »

Pourtant, le corps humain même étant en repos s’active la nuit. Cette activité corporelle permet à l’organisme s’autorégénérer et d’alimenter les organes essentiels. Ainsi le déroulement occasionne des dépenses d’énergie très importante. De cette façon, même en répit le corps continue de consumer des calories.

Mincir en dormant : une utopie ou un fait réel

L’association du sommeil fait savoir : « approximativement, l’être humain brule environ 50 calories par heure pendant le sommeil. En outre, ce taux dépend de la personne, car chaque individu brule un nombre de calories différent. En effet, cela dépend du taux métabolique de l’organisme. Ce ratio dépend de l’énergie nécessaire pour assurer les fonctions vitales de l’individu, l’oxygène dont le corps a besoin, le flux sanguin, la stabilisation de la température du corps et la régénération des cellules. Dans cette consommation, seuls 20 % des calories sont destinés au cerveau.

Par ailleurs, si le nombre de calories consommé la nuit est estimé à environ 50 par heure. Ainsi, on peut estimer à 400 joules l’énergie perdue la nuit. En outre, remémorons qu’il faut consumer en moyenne 9000 calories pour espérer un kilo. Cela contribue sur le concept : mincir en dormant.

Le fait de mincir en dormant est provoqué par une dépense énergique nocturne 

Pour comprendre l’idée de mincir en dormant il faut savoir que le poids de l’individu augmente plus le soir que le matin. Cependant, 80 % de perte de poids pendant la soirée concerne les pertes d’eaux, nous explique le magazine de santé Healthline. Ce dernier dépend étroitement de la digestion de chaque individu. En outre, cette perte de poids dépend aussi de la respiration.

Derek Muller, un professeur australien en physique précise dans une séquence de vidéo que chaque gramme d’oxygène respiré, les poumons reçoivent des milliards d’atomes. En effet, si un individu expire, il libère des quantités importantes d’atomes de carbones mélangés par des particules d’hydrogène dans l’atmosphère. Cela explique en partie une perte du volume corporel.

Advertisements