Près d’un demi-milliard d’animaux ont été tués dans des incendies de forêt en Australie

Près d’un demi-milliard d’animaux ont été tués dans des incendies de forêt en Australie qui font rage en Australie. On craint que des espèces entières ne soient détruites.

Advertisements
Credit : ipnoze
Advertisements

Des incendies à répétition

Le ciel est devenu rouge flamboyant comme dans les films d’horreur apocalyptiques. En effet, des écologistes de l’Université de Sydney estiment maintenant que 480 millions de mammifères, d’oiseaux et de reptiles ont trouvé la mort dans des incendies de forêt en Australie depuis septembre et que ce chiffre devrait continuer de monter en flèche.

Des incendies de forêt en Australie dévastateurs ont ravagé les États de Victoria et de la Nouvelle-Galles du Sud au cours des deux derniers jours seulement, faisant plusieurs morts et disparus. Des dizaines de maisons le long de la côte est de l’Australie ont été rasées, laissant des milliers de résidents bloqués et beaucoup d’autres obligés de se réfugier dans le seul endroit sûr qui leur reste, l’océan.

Le monde choqué par des images révoltantes

Des images et des vidéos déchirantes ont capturé des kangourous tentant désespérément de fuir de grands murs de flammes tandis que des équipes de sauvetage ont rapporté avoir vu des milliers de koalas calcinés. D’autres ont également rapporté avoir vu des cacatoès tomber morts des arbres.

Les incendies de forêt en Australie ont beaucoup plus touché les koalas. Ces derniers bougent lentement et ne consomment que des feuilles d’eucalyptus qui sont huileuses. Ce qui rend donc ces animaux indigènes inflammables. D’ailleurs, jusqu’à 8000 animaux – soit un tiers de la population totale de koala de la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud – auraient été tués en moins de quatre mois.

Une grande mobilisation au rendez-vous

PStand Up for Nature, une alliance de 13 organisations, appelle à un arrêt immédiat de l’exploitation forestière des forêts indigènes dans la Nouvelle-Galles du Sud jusqu’à ce que les impacts des feux de brousse catastrophiques sur les espèces et l’habitat soient compris.

Pendant ce temps, alors que des dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées sans abri à cause des incendies en Nouvelle-Galles du Sud, des histoires de générosité et de gentillesse ont commencé à émerger.

Un panneau devant une maison de la ville de Pambula en Nouvelle-Galles du Sud invitait les « sinistrés » à venir chercher de la nourriture, prendre une douche ou obtenir une « aide en général ». Anita Glover, 43 ans, a posté une photo de l’avis qu’elle a repéré alors qu’elle faisait ses courses dans sa ville natale. Selon elle, cet élan de générosité des gens est réconfortant.

Les villes de la Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria manqueraient de carburant et d’eau. Des hélicoptères aideront à évacuer 4 000 personnes bloquées à Mallacoota, dans l’est de Gippsland, à Victoria, où des familles se sont réfugiées sur les plages. Les lignes téléphoniques et Internet sont en panne dans certaines villes et communautés isolées.

Ce n’est malheureusement pas encore terminé

Les météorologues ont averti que les incendies de forêt en Australie devraient empirer à nouveau samedi avec des vents forts et des températures qui devraient atteindre 46 ° C.

Advertisements