Prince William est piégé dans « le système » d’après son frère Harry

Prince William est piégé dans « le système » d’après son frère Harry
Credit: instagram
Advertisements

Le prince William a répondu à l’entrevue d’Oprah de Harry et Meghan le jeudi passé en déclarant : « notre famille n’est pas raciste. » En effet, le prince Harry confie que lui et son ainé, le prince William, ne sont pas sur « la même longueur d’onde en matière de choix de vie. » Le duc a annoncé que son frère William ne peut se retirer du « système » comme ce fut jadis le cas pour lui.

Advertisements

Le prince Harry abandonne le système royal pas sa famille 

En effet, le prince Harry explique que ce n’était pas facile pour lui de quitter le système. « Je faisais partie du système comme tous les membres de ma famille. Mais je suppose que mon frère ne peut pas tourner le dos au système. »

Dans l’interview, Oprah a demandé au prince Harry une question sur la succession du trône après leur père. Cependant, ce dernier a répondu « C’est quelque chose que j’ignore et je ne veux non plus me substituer à mon frère. »   

Il ajoute aussi : « C’est un milieu nocif, avec le contrôle de la presse, mais mon frère William a mon soutien. Le reste de la famille peut aussi compter sur moi. En fait, j’ai essayé de les aider, mais vous avez vu ce qui s’en est suivi. »

Le prince Harry, âgé de 36 ans, a aussi déclaré qu’il ne voyait pas d’issues pour quitter la famille royale jusqu’à ce que qu’il rencontre Meghan. « J’étais victime du système et j’en étais conscient comme tout le reste de ma famille. » nous fait savoir le prince Harry. « Mon frère et mon père sont toujours dans ce cercle vicieux. En fait, ils ne peuvent pas s’en sortir, et j’ai de l’empathie pour eux. »    

Le palais de Buckingham intervient dans l’affaire 

Le prince Harry dépeint les liens avec son frère comme un « espace ». Le palais de Buckingham a parlé au nom de la reine Elizabeth. Il s’est exprimé sur la question soulevée lors de l’entrevue avec les ex-Sussex. En effet, le palais compatit avec eux en ces termes : « La famille royale est chagrinée de savoir à quel point ces derniers moments ont été difficiles pour Meghan et Harry. »

Par ailleurs, le palais de Buckingham déclare que « les questions soulevées, en particulier celles relatives à la race, sont inquiétantes. » Toujours dans la dépêche, le palais annonce : « Bien que certains événements soient rapportés différemment, ils seront tous pris au sérieux et traités en famille. » 

Le palais a déclaré dans son communiqué que Harry, Archie et Meghan seront toujours partie de la famille. Harry a également expliqué qu’il adore son frère William. Il a rajouté que son frère et lui ont toujours bravé des obstacles ensemble mais, ils suivent aujourd’hui des chemins différents. »

Prince William : « Notre famille n’est pas raciste. »

Jeudi dernier, William et Kate Middleton ont été pour la première sous les projecteurs depuis la diffusion de l’entrevue. Le prince William a répondu par rapport aux propos racistes révélés par Harry et Meghan lors de l’interview. Il a ainsi confié à un journaliste de Sky News : « On n’est pas une famille raciste. » Par ailleurs, les journalistes l’ont demandé s’il a parlé à son frère depuis leur entrevue. À cette question, il a répondu : « On n’a pas encore échangé, mais je le ferai. »  

À titre de rappel, dans l’interview avec Oprah, Meghan a déclaré qu’il y a eu des interrogations sur la possibilité que la peau d’Archie puisse être sombre à sa naissance. Oprah, plus tard, a interrogé le prince Harry sur celui qui était derrière cette remarque à caractère raciste concernant leur garçon. « Je ne partagerai jamais cette conversation », dit-il. « C’était très gênant et j’étais un peu irrité. »    

Advertisements