Sommet de l’OTAN : Trudeau, Macron et Johnson semblent s’être moqués de Trump

Le 3 au 4 décembre 2019 s’est déroulé à Londres, le 27ème sommet de l’OTAN. La réunion a été l’occasion pour les pays membres de soulever les points de vue divergents qui existaient entre eux.

Advertisements

À l’issue de ce sommet, les parties membres ont réaffirmé les liens qui les unissent en mettant en exergue la menace que représente la Russie pour les pays membres de l’OTAN, l’amélioration des systèmes de défenses des pays membres, notamment en matière de nouvelles technologies et cyberattaques, mais également la limitation de la prolifération et l’utilisation de l’énergie nucléaire à des usages pacifiques.

Ce 27ème sommet a tout de même été marqué par un événement assez curieux, largement diffusé et discuté sur les réseaux sociaux.

Sommet de l'OTAN : Trudeau, Macron et Johnson semblent s'être moqués de Trump
Credit : mbs news
Advertisements

Un long discours du président américain Donald Trump

Il faut bien admettre que l’actuel président américain est particulièrement friand des longs discours. Cela a déjà été le cas lors de son discours devant le Congrès la nuit du 5 Fevrier 2019.  Durant cette occasion, un jeune garçon du nom de Joshua Trump, victime de maltraitance en classe du fait de son nom de famille « Trump », a été convié à assister à cet événement par la première dame. Mais le discours du président américain a duré pas moins d’une heure. Joshua Trump a été filmé en train de piquer du nez tout au long, des images qui ont fait le tour des réseaux sociaux.

Ainsi, lors de son discours devant les représentants des pays membres de l’OTAN, Donald Trump s’est particulièrement focalisé sur l’engagement de chacun à participer au budget de défense de l’organisation. Il a également mis en exergue la situation de la Chine par rapport aux nouvelles technologies et plus particulièrement, l’interdiction de vente du 5G sur le territoire américain, dont l’entreprise chinoise Huawei a fait l’objet.

Le discours de Donald Trump s’est prolongé durant pas moins de 40 minutes, une durée qui reste assez longue même pour un événement de l’envergure du sommet de l’OTAN. Cela n’a pas manqué de provoquer quelques remous du côté des autres participants.

Donald Trump, cible des moqueries

À l’issue de la réunion, une vidéo affichant le président français Emmanuel Macron, le premier ministre canadien Justin Trudeau et le premier ministre du Royaume-Uni Boris Johnson en train de discuter ensemble a été massivement diffusée sur les réseaux sociaux.

Dans cette vidéo, les 3 dirigeants semblaient parler particulièrement de Donald Trump et de son discours long de 40 minutes, ou du moins c’est ce que la plupart des médias ont essayé de véhiculer. Le fait est que le président américain a toujours été la cible de moqueries, mais que cela vienne directement de ses homologues reste une première.

Manipulation médiatique ou non, l’incident n’a pas été sans conséquence. En effet, la réaction de Donald Trump a été plus que prévisible puisqu’il a décidé d’annuler sa présence à la conférence de presse qui devait avoir lieu à la fin du sommet.

Lors d’une interview, il a également souligné le caractère « hypocrite » du premier ministre Justin Trudeau et les propos « insultants » de Macron lorsque ce dernier a parlé de la « mort cérébrale » de l’OTAN. En somme, même entre alliés, les relations restent toujours houleuses.

Advertisements