Twitter veut suggérer à ses utilisateurs de lire les articles avant de les partager
Credit: glbnews
Advertisement

Twitter aimerait commencer à demander aux utilisateurs de lire réellement les articles avant de les partager. En effet, Twitter a fait une annonce mercredi comme quoi ils vont tester une nouvelle fonctionnalité qui invitera les utilisateurs à ouvrir d’abord le lien vers un article avant de le partager. Cela semble être une mesure pour lutter davantage contre la propagation de la désinformation virale sur le réseau social Twitter.

Advertisement

LES FAITS MARQUANTS

Certains utilisateurs de Twitter peuvent désormais être soumis à une invite à cliquer sur un lien si elles essaient de le retweeter sans d’abord lire l’article en question. Twitter a présenté cette invite comme une fonctionnalité « conçue pour permettre une conversation publique saine et informée ».

Les anglophones sur les appareils Android seront les premiers à voir les tests. Les utilisateurs auront toujours la possibilité de retweeter un message sans cliquer d’abord sur le lien s’ils choisissent d’appuyer sur l’invite. Selon Twitter Support, un compte officiel de l’entreprise, la plateforme sociale ne vérifiera que si un utilisateur a récemment cliqué sur le lien de l’article via Twitter, pas ailleurs sur Internet.

Twitter a nié les accusations d’utilisateurs sceptiques (selon lesquelles la plateforme teste la fonctionnalité pour établir une source de revenus via un clic vers des sites Web externes), affirmant que la plateforme ne teste pas les produits publicitaires avec ces invites de clics. Par ailleurs, l’assistance Twitter a indiqué à un utilisateur qu’il regarderait pour voir si le fait de rappeler aux utilisateurs de lire un article avant de le partager mène à une discussion plus éclairée.

Selon @TwitterSupport, faire découvrir un article au sein de son réseau peut entraîner une discussion. C’est pourquoi, ils veulent suggérer aux utilisateurs de prendre connaissance d’un article au préalable avant de le tweeter. Pour inviter les gens à des conversations informées, nous sommes en train de tester une nouvelle fonctionnalité sur Android. Ainsi, quand un utilisateur effectue le retweet d’un article pas encore ouvert sur la plateforme, nous allons vous suggérer de l’ouvrir au préalable.

LE CONTEXTE-CLÉ

« Il est facile pour les liens [et] les articles de devenir viraux sur Twitter. Cela est certes magnifique mais ça peut aussi être dangereux parce que les utilisateurs peuvent ne pas avoir lu l’article qu’ils essayent de partager. Cette fonctionnalité (disponible seulement sur Android pour l’instant) encourage les gens à lire un article lié avant de le retweeter », a commenté Kayvon Beykpour, responsable du produit Twitter, lors de l’annonce des tests de fonctionnalité.

Les nouveaux tests rapides sont le dernier effort de Twitter pour freiner la propagation de la désinformation virale sur sa plateforme sociale. En effet, il y’a de cela un mois, Twitter a rajouté des étiquettes concernant la véracité de deux (2) tweets de Donald Trump, président des États-Unis. Les tweets de Trump en question contenaient des informations trompeuses concernant les bulletins de vote par correspondance et la fraude électorale.

Par ailleurs, Twitter a également déployé des tests pour une nouvelle fonctionnalité afin de permettre aux utilisateurs de mettre une limite au nombre de gens donner une réponse à leurs tweets. La plateforme a fait l’objet de critiques des deux côtés de l’allée ces dernières semaines, de la part des conservateurs au sujet des accusations de censure et de la gauche pour ne pas en faire assez pour étouffer la désinformation.

Advertisement