Un « enregistrement » inédit de Daft Punk retrouvé 25 ans après

Un "enregistrement" inédit de Daft Punk retrouvé 25 ans après
Credit: lequotidien
Advertisements

Un autre « enregistrement » de Daft Punk a fait l’objet d’une découverte 25 ans après selon l’AFP de Marseille. Il s’agit d’un petit diamant trouvé par hasard, près d’Avignon. Benoît Chow, 25 ans, est la personne derrière cette découverte. Benoît n’avait pas encore vu le jour lorsque les précurseurs de la French Touch s’étaient produits sur scène dans le club privé de ses parents un samedi 18/11/1995.

Advertisements

« Enregistrement » de Daft Punk : une petite perle trouvée par hasard, près d’Avignon

Un autre « enregistrement » de Daft Punk, le duo leader de l’électro française, vient d’être découvert 25 ans après les faits. Le « set » était enregistré sur deux bandes sonores banales rangées dans la partie inférieure d’une boîte à chaussures que n’importe qui pourrait facilement oublier.

L’homme derrière la trouvaille, Benoît Chow, n’avait pas encore vu le jour lorsque les leaders de la French Touch animaient la scène d’un club privé un samedi 18 novembre 1995. En fait, il s’agit du club privé que son papa tenait à l’époque aux Angles (Gard) au niveau de la cité des papes.

Pourtant, il a découvert cette fois-ci : « J’ai réalisé que ces K7 existaient, vu que tout était enregistré, mais il ne nous reste plus beaucoup de ces fichiers », confie le jeune homme à l’AFP de Marseille. Il restait ainsi à les découvrir.

Télétravaillant et restant incidemment avec ses parents depuis le début du mois de janvier, ce jeune travailleur dans le domaine des finances est en train de fouiller dans le « grenier » de ses parents à la recherche de quoi que ce soit d’autre.

C’est aussi ça la révélation : « J’ai donc trouvé une caisse de cassettes audio que je reconnais et j’ai commencé à vérifier ce qu’il y avait vraiment là-dedans, et c’est là que j’ai vu les deux K7! » Sur les deux bandes, il y’avait une inscription simple : « Daft Punk n° 1 » et « Daft Punk n° 2 ».

Ce fut une très grande surprise le temps de trouver un magnétophone pour pouvoir écouter les deux cassettes Daft Punk : une détente de 2 heures 54 minutes des deux célèbres chanteurs à savoir Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo.

Les détails sur les trouvailles de Benoît Chow

Sur leurs platines, les Daft Punk mélangent des mélodies des DJ de l’époque. On peut, par exemple, citer Laurent Garnier ou Jeff Mills. Dans tous les cas, ils jouaient en plus leurs deux premiers opus, « Da Funk » et « Rollin & Scratchin », qu’ils venaient tout juste de livrer aux fans.

Benoît Chow a rapidement diffusé les deux fameuses cassettes sur YouTube et sur différentes scènes telles que Soundcloud et Mixcloud. De plus, le succès fut immédiat : « J’ai eu beaucoup de retours positifs de la part des fans, extrêmement énergiques », a-t-il déclaré à l’AFP de Marseille.

« Ils m’ont posé beaucoup de questions sur l’occasion. Ils avaient besoin que je leur raconte toute l’histoire. Certains voulaient même me racheter ce fameux « enregistrement » de Daft Punk. D’autres proposent que je leur envoie les deux cassettes pour les faire numériser dans un studio spécialisé », sourit-il.

Advertisements